On n'demande qu'à en rire
Bienvenue sur le forum de "On n'demande qu'a en rire"
Si vous souhaitez des informations sur l'émission,
ou des simples question venez vous inscrire !
Si vous connaissez pas cette émission,
venez vous inscrire pour la découvrir !
A Bientôt !!


La communauté n°1 sur l'émission On n'demande qu'à en rire diffusée sur France 2
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tennis

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Mer 16 Oct - 11:09

Examinons un peu le classement WTA actuel:

Serena Williams est loin devant, avec le double des points de Sharapova qui est numéro 3, pour vous donner une idée. Le fossé qui la sépare de la numéro 2, Azarenka, est équivalent à celui qui sépare celle-ci de l'actuelle numéro 11 (Roberta Vinci). On a donc, en gros, Serena Williams largement au-dessus du panier, puis un lot de deux avec Azarenka et Sharapova (rescendue dans le classement à cause de sa blessure à l'épaule, et cela pourrait bien contribuer à la rétrograder davantage), puis de la numéro 4 à la numéro 10, on peut dire que ça se vaut en termes de niveau: Radwanska, Li, Errani, Kvitova, Jankovic, Wozniacki, Kerber: lorsqu'elles se rencontrent, on ne peut clairement pas dire qui est favorite, tout dépend de la surface et de la forme du moment de chaque joueuse. Viennent ensuite des joueuses qui rôdent aux portes du Top 10, régulièrement favorites dans les premiers tours des tournois, mais rarement gagnantes dans les phases finales, à l'exception de Simona Halep (qui ne cesse de monter) et de Samantha Stosur (qui a dégringolé pour irrégularité, mais est de nouveau en forme maintenant). Ces joueuses ont pour nom: Vinci, Stephens, Ivanovic, Lisicki, Kirilenko, Suarez Navarro, Flipkens, Cibulkova, Cirstea, Kuznetsova, Makarova, Vesnina, Cornet, Hampton, Safarova, Kanepi, Pavlyuchenkova, Pennetta, Bouchard, Hantuchova. On a ensuite en gros le Top 50, des joueuses qui peuvent toujours surprendre, mais rien de particulièrement convaincant jusqu'à maintenant, entre les jeunes qui progressent et les moins jeunes qui s'accrochent.

Une chose que je ne vois pas arriver, c'est la résistance des joueuses qui approchent la trentaine: on arrive à une nouvelle ère du tennis féminin (et peut-être du sport en général) où contre toute attente, les trentenaires voient encore leur avenir radieux, et font toujours la différence dans les tournois avec les jeunes qui montent, et un autre épi-phénomène, est l'explosion tardive de joueuses qui sont sur le circuit depuis dix ans, qui ont plus de 25 ans, n'ont rien fait d'encore très convaincant et qu'on croit scotchées à leur meilleur niveau (le Top 30 par exemple), et se mettent à passer un cap important, et atteindre le niveau d'un Top 10. Ceci est récent: la longévité des joueuses qui évoluent progressivement mais sûrement sur le circuit commence à un être un facteur commun. Cela donne encore davantage de fil à retordre aux joueuses d'entre 17 et 22 ans qui croient que les portes vont s'ouvrir plus facilement avec des joueuses qu'elles pourraient croire aux portes de la retraite lorsqu'elles atteignent la trentaine: ce n'est plus le cas. Kuznetsova et Schiavone font toujours du dégât dans les premiers tours, Jankovic et Stosur peuvent toujours revenir dans le Top 5. Rien n'est gagné pour les Vekic, Bencic, Robson, Keys, Bouchard, Mladenovic, Stephens, etc, etc.

La preuve suprême étant bien sûr le niveau de Serena Williams, qui n'a peut-être jamais aussi bien joué alors qu'elle a trente-deux ans, et qui peut rester à ce niveau pendant encore trois ou cinq ans! (et, en passant, battre les records des plus grandes joueuses de tous les temps, Court, Graf, Evert, Navratilova, Wills...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Jeu 17 Oct - 5:20

2ème tour du tournoi de Moscou:

Kirilenko vs Pavlyuchenkova
Hantuchova vs Dolonc (Q2)

Halep vs Rybarikova
Kleybanova vs Suarez Navarro

Stosur vs Cornet
Zakopalova vs Ivanovic

Kuznetsova vs Arvidsson (Q4)
Vesnina vs Vinci

2ème tour du tournoi de Luxembourg:

Wozniacki vs Niculescu
Hsieh vs Jovanovski

Lisicki vs Smitkova (Q2)
Knapp vs Petkovic

Safarova vs Beck
Wickmayer vs Piter (Q4)

Voegele vs Ka.Pliskova
Meusburger vs Stephens

Il s'est passé plein de choses intéressantes dans ces deux tournois, en termes de surprises! A Moscou, la victoire de Kleybanova sur Suarez Navarro, pour atteindre les quarts de finale.

A Luxembourg, deux joueuses issues des qualifs jouent les trouble-fête: Smitkova, qui a battu Mladenovic en comptabilisant 15 aces, et affrontera Lisicki (qui a battu Vekic en trois sets, dont le dernier 6-0 en 14mn, ne laissant à Vekic que 5 points... mais comme d'habitude avec Sabine, une grande frayeur sur le premier set qu'elle perdit 6-2, et le début du 2ème qu'elle perdait 2-0... en collectionnant les erreurs les plus folles...). Et surtout Katarzyna Piter, une polonaise issue de je ne sais quelle 200ème place, qui après avoir remporté ses trois matchs des qualifs, bat Flipkens au premier tour, puis Wickmayer au 2ème... on se dit que sa route va s'arrêter sur le chemin de Safarova... et bien non: Safarova vient de se faire éliminer par Annika Beck, jeune allemande de 19 ans! Le tournoi semble soudain très ouvert! On attendait aussi Bouchard sur la route de Lisicki, mais la canadienne s'est fait éliminer par l'allemande Andrea Petkovic... et puisqu'on parle des allemandes, Mona Barthel a elle aussi bien failli passer son premier tour (malgré son effroyable méforme du moment), obtenant une balle de match face à la suissesse Stefanie Voegele... qu'elle a cependant perdue! Stefanie Voegele qui marque un retour en forme ces derniers temps... une joueuse qui lorsqu'elle joue bien rappelle par moments Justine Henin, ni plus ni moins!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Ven 18 Oct - 17:47

Quarts de finale de Moscou:

Pavlyuchenkova vs Hantuchova

Halep vs Kleybanova

Stosur vs Ivanovic

Kuznetsova vs Vinci

Quarts de finale du tournoi de Luxembourg:

Wozniacki vs Jovanovski

Lisicki vs Knapp  

Beck vs Piter (Q4)

Voegele vs Stephens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Ven 18 Oct - 23:50

On aura donc les demi-finales suivantes:

MOSCOU:

Pavlyuchenkova vs Halep

Stosur vs Kuznetsova

LUXEMBOURG:

Wozniacki vs Lisicki  

Beck vs Voegele

J'avais dans mes pronostics prévu la première demi-finale de chaque tournoi, mais me suis trompé sur toute la ligne pour la seconde de chaque, également. De peu, remarquez bien, puisque j'avais vu Piter se qualifier pour les demi (et même la finale, pour tout dire), et qu'elle a eu une balle de match contre Beck! De même, j'avais joué Barthel dans cette demi-finale (contre Piter), et Barthel a eu une balle de match dans son premier tour contre Voegele! Comme quoi le tennis se joue parfois à peu de chose! Je suis ravi pour Voegele, néanmoins, une très belle joueuse d'attaque (qui a battu Sloane Stephens aujourd'hui, excellent résultat!).

A noter que le quart de finale opposant Stosur à Ivanovic à Moscou fut de toute beauté, Ivanovic a très bien joué, mais Stosur encore mieux! Comme quoi ce ne sont pas des "slam winners" pour rien, ni Kuznetsova d'ailleurs, qui se montre au top dans ce tournoi après une victoire exemplaire sur l'excellente Vinci.

Halep vs Pavlyuchenkova devrait être intéressant: Pavlyuchenkova a une revanche à prendre, mais Halep, joueuse que j'aime beaucoup, a l'air très en forme! Et enfin, je ne pouvais pas mieux rêver qu'une demi-finale Wozniacki-Lisicki, deux de mes joueuses préférées, au style radicalement différent! J'ai joué Woz dans mes pronostics car je pense qu'elle sera plus solide, mais si Sabine gagne, vous pensez bien que j'en serai ravi! Gagner un tournoi lui ferait le plus grand bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 21 Oct - 4:18

Simona Halep, roumaine de 22 ans, a donc gagné Moscou face à Stosur - grand match! C'est son cinquième tournoi remporté cette année, et ses cinq premiers tournois remportés tout court, d'ailleurs, et sur une surface différente à chaque fois, s'il vous plaît! Le niveau de jeu qu'elle a montré face à l'australienne est prometteur pour 2014, beaucoup - moi inclus - voient en cette joueuse une future championne, au moins Top 5 d'ici un an. Il faut la voir jouer pour comprendre.



Wozniacki a remporté Luxembourg face à Annika Beck - enfin! Woz remporte là son premier tournoi de l'année, et s'annonce en forme pour 2014 - elle n'est pas la seule d'ailleurs, je pense que 2014 sera un excellent cru! L'increvable danoise, vainqueur de Lisicki en demi (6-4 6-4) a mis en déroute la jeune allemande (6-2 6-2), qui atteignit là sa première finale d'un tournoi WTA.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 21 Oct - 10:50

Simona Halep

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 11 Nov - 20:53

Tout en m'intéressant au tennis féminin j'étais à des lieues d'imaginer certaines réalités...

Citation :
Le magazine américain Forbes vient de révéler le classement des 10 athlètes féminines les mieux payées de la planète. Comme l’an dernier, c’est Maria Sharapova qui domine ce Top 10, la jolie Russe ayant accumulé 29 millions de dollars sur la période 2012-13. Elle devance Serena Williams (20.5 millions) et la joueuse chinoise Li Na (8.2 millions).

Un podium qui reflète parfaitement la domination du tennis dans ce classement qui compte 7 (sur 10) joueuses WTA. La première non-tenniswoman est la pilote Danica Patrick, qui a gagné près de $15 millions l’an dernier.

Sharapova n’est pas celle qui a gagné le plus sur les courts mais ses nombreux revenus publicitaires, notamment un contrat de huit ans signé avec Nike en 2010 pour une valeur de 50 millions d’euros, lui permettent de garder une avance confortable.

Son prize money en carrière n’est cependant loin d’être ridicule. À 26 ans et après avoir gagné les quatre tournois du Grand Chelem, Sharapova a accumulé 26.7 millions de dollars de gains. Seules les sœurs Williams ont fait mieux dans l’histoire du tennis.

À noter que sur la liste des 100 athlètes les mieux payés (hommes et femmes réunis), Sharapova n’arrive qu’à la 22ème place tandis que Serena Williams et Li Na sont respectivement classées à la 68ème et 85ème place. Elles sont les trois seules femmes à appartenir à ce classement.

#1 Maria Sharapova (Tennis)
Total: $29 million
Salaire/Gains: $6 million
Publicités: $23 million

#2 Serena Williams (Tennis)
Total: $20.5 million
Salaire/Gains: $8.5 million
Publicités: $12 million

#3 Li Na (Tennis)
Total: $18.2 million
Salaire/Gains: $3.2 million
Publicités: $15 million

#4 Victoria Azarenka (Tennis)
Total: $15.7 million
Salaire/Gains: $6.7 million
Publicités: $9 million

#5 Danica Patrick (Auto-moto)
Total: $15 million
Salaire/Gains: $6 million
Publicités: $9 million

#6 Kim Yuna (Patinage)
Total: $14 million

#7 Caroline Wozniacki (Tennis)
Total: $13.6 million
Salaire/Gains: $2.6 million
Publicités: $11 million

#8 Agnieszka Radwanska (Tennis)
Total: $7.4 million
Salaire/Gains: $4.9 million
Publicités: $2.5 million

#9 Ana Ivanovic (Tennis)
Total: $7 million
Salaire/Gains: $1 million
Publicités: $6 million

#10 Paula Creamer (Golf)
Total: $5.5 million
Salaire/Gains: $1 million
Publicités: $4.5 million
J'ignorais complètement que le tennis était le sport féminin le plus populaire de la planète, tout au moins celui où les athlètes sont le mieux payées - j'ignore si cela est forcément lié avec la popularité... mais apparemment! Sept joueuses de tennis sur 10 athlètes sportives mondiales sont apparemment assez populaires pour devenir des poules aux œufs d'or, comme on dit.


Le tennis n'est pas le sport le plus populaire de la planète, mais il m'a bien l'air d'être le sport féminin le plus célébré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Mar 12 Nov - 22:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 16 Déc - 10:56

En 2013 la WTA (fédération du tennis féminin) fêtait ses 40 ans d'existence. Pour l'occasion, toutes les championnes qui furent numéro un mondiales depuis 1973 furent invitées l'été dernier à Wimbledon - toutes répondirent à l'appel sauf Steffi Graf, Venus Williams, Kim Clijsters et Victoria Azarenka, pour cause d'indisponibilités diverses. Il reste qu'on eut une belle brochette de championnes réunies, et quelques dialogues savoureux. Allez directement à 1h52mn56s.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Mar 8 Juil - 9:26

A mettre sur la liste des plus grands matchs de tous les temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Mar 8 Juil - 21:58

Un flot d'archives Pathé déferle sur YouTube!  Fan 

On peut ENFIN voir d'anciennes joueuses dont les images sont trop rares!

Voici ici des extraits de la finale de Wimbledon 1964 entre deux des plus grandes joueuses de l'époque: Maria Bueno et Margaret Smith (plus tard Margaret Court). C'est à 3:30 après des extraits des finales messieurs et double messieurs.

Ces films n'ont pas de prix... Merci Pathé!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Sam 7 Oct - 20:38

Qu'en est-il du tennis féminin en 2017? Une saison bien particulière, qui a vu cinq joueuses à la première place mondiale, et ce n'est peut-être pas fini!

Kerber était numéro 1 en début d'année, détrônée par Serena après que cette dernière ait gagné l'Open d'Australie (premier grand-chelem de la saison), récupérée par Kerber après que Serena se soit retirée du circuit pour accoucher d'une fille le 1er septembre dernier, Alexis Olympia de ses doux prénoms.

L'allemande Kerber en petite forme est cependant re-détrônée par la tchèque Karolina Pliskova, joueuse assez consistante en première partie de saison, qui sera elle-même détrônée par l'espagnole Muguruza qui a gagné Wimbledon puis le tournoi de Cincinnati, elle-même détrônée tout récemment par l'éternelle numéro 2 enfin numéro 1, la roumaine Simona Halep, qui vient de se qualifier pour la finale de l'Open de Chine, face à la française Caroline Garcia (qui elle, après sa victoire au tournoi précédent, Wuhan, fait son entrée dans le Top 10). Cette alternance de numéro 1 est vue par certains comme le signe d'un niveau faible de compétition, alors que j'ai l'opinion absolument opposée: la compétition, qui n'est pas dominée par une super championne (du genre Serena Williams), n'en est que plus excitante, et n'a rien de faible, car il est aujourd'hui évident qu'aucun match n'est gagné d'avance pour des joueuses bien mieux classées que d'autres, que le niveau s'est resserré dans le top 50 voire le Top 100, avec des joueuses de plus en plus nombreuses à être capables de coups d'éclats face à des favorites qui se bousculent dans le Top 10. Je trouve que cette compétition est bien plus relevée qu'elle ne l'a jamais été par le passé.

Je me demande quelle sorte de logique grossière peut bien inciter certains à penser que ce niveau puisse être faible, sous la seule observation du fait que des championnes ne parviennent pas à s'imposer aussi facilement et durablement qu'avant? Il suffit quand même d'avoir les yeux en face des trous, ou de s'acheter deux grammes d'honnêteté, ou d'avoir oublié d'être con, pour voir que les matchs de tennis sont bien plus disputés et équilibrés qu'il y a dix ou vingt ans, dès les premiers tours. Il suffit de toujours aimer le tennis, également, pour apprécier les qualités d'évolution d'un jeu qui offre peut-être moins de consistance dans les échanges que naguère, parce que la vitesse et la puissance n'ont cessé d'augmenter, et que les joueuses, athlètes s'il en est, peinent de plus en plus à tenir la distance sans être handicapées par des blessures diverses. Combien de jeunes joueuses tenues assez tôt pour des prodiges, pour être finalement tenues éloignées de la compétition à cause de blessures? La liste est longue.

Pour en revenir à la compétition actuelle, mentionnons l'ukrainienne Svitolina qui peut toujours devenir numéro 1 également avant la fin de l'année, bien qu'elle ne soit jamais allée au delà d'un quart de finale en grand chelem jusqu'ici (mais ça ne saurait tarder). Les cartes ont changé: dans un passé lointain (et qui curieusement ne cesse de s'éloigner), il était impensable qu'une joueuse puisse devenir numéro 1 sans avoir au moins remporté un tournoi du grand chelem. Aujourd'hui les tournois du grand chelem ne sont plus aussi parlants ni décisifs, car la compétition est bien plus dense et que les prétendantes se bousculent au portillon. L'équilibre de la compétition est tel qu'il peut révéler une championne dans un grand chelem sans qu'elle soit dans le top 10 (Ostapenko qui remporte Roland-Garros, en jouant le niveau d'un top 5, entendons-nous bien, et Stephens qui remporte l'US Open, en jouant aussi un tennis de très haut niveau), et que plusieurs joueuses peuvent accéder à la place de numéro 1 mondiale sans avoir gagné un des quatre tournois du grand chelem - qui rapportent pourtant un grand nombre de points. Pourquoi? Mais parce que rien n'est devenu facile: les gagnantes d'un grand chelem ne vont pas continuer de s'imposer facilement sur le circuit WTA (rappelons que les quatre tournois du grand chelem ne font pas partie du circuit WTA, bien que leurs points comptent, bien sûr, pour le classement des joueuses plus que pour n'importe quels autres tournois). Le circuit WTA, c'est plus de 50 tournois, dont une bonne douzaine de tournois majeurs, qui rapportent aussi beaucoup de points. Les compétitrices se partagent ces points, et parmi elles, certaines qui montrent plus de régularité que d'autres (d'autres qui vont peut-être davantage s'investir physiquement dans la part du lion - les grands chelems - avant d'avoir besoin de faire des breaks pour récupérer) sur le circuit et obtenir un nombre de points assez consistant pour devenir numéro 1 - les cas de Pliskova et Halep cette année. Ce fut le cas de Safina, Jankovic et Wozniacki par le passé. Ce phénomène date d'une dizaine d'année, à vrai dire, et on peut en conclure que la compétition s'est resserrée depuis dix ans. Ce qui, répétons-le, n'est pas le diagnostic de certaines mauvaises langues qui veulent nous faire croire que le niveau a baissé depuis dix ans. Je ne suis pas sûr, pour dire les choses comme elles sont, qu'une Justine Henin serait numéro 1 aujourd'hui comme elle le fut en 2007. Pourtant Justine fut une immense joueuse. Mais n'en déplaise aux médisants, aux rabat-joie, aux nostalgiques, aux aveugles, aux imbéciles: le niveau de jeu est aujourd'hui supérieur. Il y a des joueuses capables de coups d'éclats, et des joueuses plus disciplinées qui s'imposent sur la durée. Il y a les puissantes, les athlètes, les marathoniennes. Celles qui vont t'assommer, celles qui vont t'épuiser.

Serena va faire son retour en 2018, avec l'Open d'Australie. Azarenka doit régler des problèmes de baby sitting. Sharapova n'a pas réussi son retour pour l'instant (un échec à l'US Open, et un échec à l'Open de Chine). L'absence d'une grande championne est mal interprétée (toujours par des mauvaises langues qui ne savent pas apprécier l'équilibre de la compétition). Muguruza semblait pouvoir être de celles-là (deux tournois du grand chelem à son actif, et une place de numéro 1), mais elle a échoué (battue dès le premier tour de l'Open de Chine par Barbora Strycova, une bonne joueuse du Top 30).

On reparlera de ce circuit féminin de 2017 avec les championnats WTA de fin d'année, à la fin de ce mois d'octobre si le calendrier est resté le même depuis l'année dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Sam 27 Jan - 16:13



La danoise Caroline Wozniacki, 27 ans, remporte enfin son premier tournoi du grand chelem, l'Open d'Australie, en épuisant en finale la roumaine Simona Halep en trois sets, 7-6, 3-6, 6-4. La danoise était jusque-là une des rares anciennes numéro 1 mondiales à n'avoir jamais gagné de tournoi du grand chelem, chose d'autant plus regrettable qu'elle avait été numéro 1 pendant plus de soixante semaines (soit un peu plus d'un an) entre 2010 et 2011. Elle dut pour cela convaincre de nombreux sceptiques qu'elle pouvait y arriver un jour, bien qu'étant perçue comme une joueuse trop défensive pour espérer l'emporter. Depuis le milieu de l'année 2017, Wozniacki est revenue en force, frappant la balle plus intensément, adoptant une stratégie de jeu plus offensive et efficace, améliorant notamment son service et son coup droit (qui a longtemps été un de ses points faibles). Elle finissait l'année glorieusement en remportant les Masters (en anglais les Year End Championships), jusqu'alors son plus gros titre. Et voilà qu'elle poursuit dans la foulée avec son premier "slam". Devenant du coup de nouveau numéro 1 mondiale! king

Peu de gens croyaient encore en Wozniacki, sauf votre serviteur. J'ai toujours considéré que c'était une grande joueuse, mais qui devient trop passive dans les grandes occasions. Elle m'a d'ailleurs encore fait très peur dans cette finale, alors qu'elle menait 7-6, 3-3, qu'elle était à trois jeux du titre de sa carrière et que son adversaire semblait épuisée.... baissant soudainement son niveau de jeu, amorphe, sans énergie. Possible que la lourde chaleur y ait joué un rôle (40° en soirée). Halep en profitera pour égaliser à un set partout, et tandis que la danoise s'était de nouveau détachée dans le 3ème set pour mener 3-1, voilà que Simona recolle et parvient même à mener 4-3. Et c'est ce moment que Wozniacki choisit pour retrouver plus d'intensité, l'énergie du désespoir peut-être... là c'était too much pour Halep, qui avait déjà fait une demi-finale marathon pour venir à bout de l'allemande Angélique Kerber.

Wozniacki, une fois encore, gagnera en défense (comme face à Venus Williams en finale des Masters), obligeant son adversaire à faire le coup de trop, en l'occurrence un revers de la roumaine dans le filet.

Victoire peu convaincante mais méritée compte tenu du parcours de la danoise, et match captivant qui a ravi les spectateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 28 Jan - 12:47

Quand je me relis et qualifie la victoire de Wozniacki "peu convaincante", je me trouve sévère, mais ça se tient, compte tenu du passage à vide qu'elle eut dans le 2ème set qui a permis à Halep de l'inquiéter dans ce match, jusqu'à mener 4-3 dans le 3ème. Une victoire convaincante aurait été un match en deux sets, avec une Wozniacki qui serait allé chercher ce match à 7-6 et 3-3, au lieu de se ramollir (et de tourmenter ses fans).

Rappelons d'ailleurs que Wozniacki l'avait échappé belle face à la jeune croate Jana Fett au 2ème tour, qui avait mené 5-1 et 40-15 dans le 3ème set devant une danoise qui semblait impuissante. Si la jeune croate ne s'était pas laissé rattrapper par la nervosité, Wozniacki aurait quitté l'Open d'Australie assez tôt, comme cela lui est arrivé souvent en grand chelem (et qui explique que c'est ici son premier, après dix ans de carrière).

Ceci en dit long sur le mental de Wozniacki, ou sa capacité à répondre à des jeux plus agressifs que le sien. Je veux dire, négativement. Cela en dit long parce que Wozniacki est numéro 1 mondiale, a gagné le YEC (tournoi de fin d'année des huit meilleures joueuses), et n'est donc pas censée être inquiétée si facilement, mais c'est pourtant le cas, et il en est de même pour Simona Halep. Ces deux joueuses peuvent être facilement inquiétées par des joueuses plus puissantes qu'elles. Et pourtant, elles sont toutes les deux numéro 1 et 2 mondiales. Elles n'en sont peut-être que plus admirables, pour certains (je partage ce point de vue), puisqu'elles parviennent à être compétitives avec d'autres qualités de jeu que la puissance: la consistance, la solidité, le jeu de jambes, le sens tactique. Avec elles, on a au moins des échanges dignes de ce nom, qui peuvent aller jusqu'à une vingtaine de coups (dans le meilleur des cas).

En anglais, les mauvais esprits qualifient ces joueuses de "pushers", c'est-à-dire qu'elles se contenteraient de "pousser" ("push") la balle sans prendre de risque, en attendant la faute de l'adversaire, et que ce genre de jeu est terriblement ennuyeux. Non seulement il n'en est rien, mais c'est le rayon zéro de l'observation: chaque coup de ces joueuses fait bouger l'adversaire, est assez puissant pour l'agresser, mais assez mesuré pour ne jamais aller à la faute directe, bref, la base-même du tennis... et les échanges de ces dames ne sont en rien ennuyeux, ils sont construits pour gagner chaque point, que ce soit en cinq ou en quinze coups. Cela ne peut ennuyer que ceux qui n'aiment pas le tennis.

Mais il est une partie de nouveaux amateurs de tennis qui ne jurent que par le "power tennis", les joueuses qui frappent très fort, qui tentent des coups gagnants directs, et lorsque je lis leurs commentaires sur des matchs que je regarde en même temps qu'eux, j'ai l'impression qu'ils viennent de la génération vidéo, qu'ils sont incapables d'apprécier les qualités physiques des athlètes, leurs efforts, leur technique, leur stratégie, tout ce qui appartient à une forme de subtilité d'observation. Ils veulent juste du "bold", du lourd, du spectaculaire, des super joueuses qui font "boum boum".

Donc, pour eux, les championnes dignes de ce nom s'appellent Serena Williams ou Maria Sharapova, tandis que Wozniacki et Halep auront toujours des hordes de critiques, de sceptiques.... et force est de constater que les résultats tardent à venir, puisqu'Halep est toujours en quête de son premier tournoi du grand chelem. Force est de constater que, oui, c'est vrai, l'une et l'autre se heurtent souvent, sur la route d'un grand chelem, à une joueuse puissante qui, dans un bon jour, règlera leur compte en deux sets. Sauf que cette super joueuse ne sera que dans un bon jour, jusqu'au mauvais où elle ratera tout. Ces joueuses puissantes mais irrégulières ne sont pas les meilleures du monde. Les meilleures du monde, ce sont les plus régulières, et les plus régulières, ce sont aujourd'hui Halep et Wozniacki, qui ont toutes deux sauvé des balles de match avant d'atteindre la finale du premier grand-chelem de la saison.

Des joueuses qui apprennent à devenir de plus en plus agressives (certainement le cas de Wozniacki sur dix ans) tout en restant régulières, et qui gagnent de plus en plus de confiance en elles. Tandis que d'autres frappent fort d'abord, et apprennent ensuite à garder la balle dans le court. Elles, on les appelle les "ballbashers". C'est peut-être bien Mary Pierce qui a lancé cette technique. Aujourd'hui ces joueuses s'appellent Ostapenko, Sabalenka, Madison Keys...

La finale Wozniacki - Halep fut donc une grande finale, saluée comme telle par les amoureux du tennis dans la presse sportive du monde entier. Pas de risque de tomber sur un "jour sans" de la part d'une frappeuse qui ne sait pas garder la balle dans le court. Deux vraies joueuses de tennis, qui se sont éprouvées physiquement. Des joueuses qui ont davantage l'habitude de collecter les points de classement dans les tournois intermédiaires, pour être consistantes, mais qui se retrouvent rarement dans le dernier rendez-vous des plus grands tournois, puisque des joueuses moins consistantes vont tout donner pour gagner ce grand tournoi, alors qu'elles sont inexistantes dans les tournois intermédiaires... (bien souvent pour ne pas pouvoir tenir la route physiquement). Moi, j'aime cette idée de savoir tenir la route. J'aime cette idée qu'une vraie joueuse doit savoir trouver le bon équilibre pour gagner les grands tournois comme les tournois intermédiaires, et qu'elles ne doivent pas leur plus grands trophées simplement à l'état de grâce d'une quinzaine de jours. J'aime cette idée d'une championne consistante.

On ne sera pas schématique: de quelque bord qu'elles soient, les joueuses de tennis essaient toutes de trouver le bon équilibre. Mais les plus admirables sont celles qui ont atteint le plus bel équilibre au sommet, un sommet plutôt qu'un pic. Elles sont accessibles, elles semblent à la portée de n'importe quel adversaire, mais il ne faudra pas seulement les laisser loin de la balle en deux ou trois coups: il faudra gagner le match. Et un match ne se résume pas à deux ou trois coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 1 Avr - 18:00

Mise au point sur le premier trimestre de la saison 2018 du tennis féminin.

Première semaine de janvier:

Brisbane: Svitolina bat Sasnovich 6-2 6-1
Shenzhen: Halep bat Siniakova 6-1 2-6 6-0
Auckland: Goerges bat Wozniacki 6-4 7-6

Huit joueuses majeures se disputaient le titre de Brisbane, notamment Muguruza, Pliskova et Svitolina. Garcia, Konta, Mladenovic, Sevastova et Barty pouvaient aussi tirer leur épingle du jeu (sauf peut-être Mladenovic qui enregistrait une impressionnante série de défaites consécutives). C'est finalement Svitolina qui l'emporte, face à une joueuse talentueuse qui s'annonce en forme: Sasnovich. Certainement le demi-finale remportée par Svitolina face à Pliskova fut décisive. Muguruza, Garcia et Konta se retirent sur blessures (ou autre problème de santé).

Halep, Ostapenko et Sharapova étaient les principales têtes d'affiche du tournoi de Shenzhen, mais Ostapenko, très irrégulière depuis qu'elle a gagné Roland-garros, est éliminée dès le 1er tour. Sharapova gagne ses 3 premiers matchs de façon assez convaincante, mais s'incline finalement en demi-finale face à la talentueuse Katerina Siniakova, laquelle parviendra aussi à pousser Halep en 3 sets en finale.

Wozniacki, Goerges et Radwanska étaient à l'affiche d'Auckland. Radwanska ne parvient pas à retrouver la forme après une année 2017 médiocre, et est éliminée en quart de finale. On retrouve en finale les deux gagnantes des tournois prestigieux de fin d'année 2017: Wozniacki (qui a gagné les masters) et Goerges (qui a gagné les seconds masters). Et c'est finalement Goerges qui l'emporte, preuve s'il en fallait que le niveau des joueuses est très proche entre la première mondiale et à la 15ème mondiale. Celles qui restent au sommet sont finalement les plus régulières.

Récapitulation: meilleures joueuses de cette première semaine de janvier furent Svitolina, Halep, Siniakova, Goerges et Wozniacki.

2ème semaine de janvier:

Sydney: Kerber bat Barty 6-4 6-4
Hobart: Mertens bat Buzarnescu 6-1 4-6 6-3

A l'affiche de Sydney figuraient Muguruza, Venus Williams, Ostapenko, Konta, Mladenovic, Stephens, Goerges, Sevastova, mais aussi Kvitova, Radwanska, Cibulkova, Kerber, Makarova... toutes en quête de retour en forme. Muguruza se retire une fois de plus sur blessure, Ostapenko, Mladenovic et Stephens se font battre dès le 1er tour... Comme Ostapenko, Stephens n'a quasiment rien gagné depuis sa victoire de l'US Open! Drôle d'époque où les détentrices des titres les plus prestigieux peinent à confirmer leur rang... qu'elles n'ont pas d'ailleurs, puisque Stephens n'est toujours pas dans le top 10. En l'occurence à Sydney c'est l'italienne Giorgi qui va éliminer d'affilée Stephens, Kvitova et Radwanska, avant de s'incliner en demi-finale face au vrai retour en forme de l'allemande Kerber (qui fut numéro 1 en 2016 en atteignant trois finales de grand chelem sur quatre, dont deux gagnées). Kerber élimine Safarova, Venus Williams, Cibulkova... et en finale une joueuse australienne qui confirme tout le bien que les observateurs pensent d'elle: Ashleigh Barty. Tout cela démontre que la compétition est riche et rude. Il faut la solidité de Kerber pour se hisser au-dessus de la mêlée.

Hobart n'avait pas une affiche des plus prestigieuse, une joueuse surprise pouvait tirer son épingle du jeu. On pensait peut-être à Siniakova, déjà finaliste de Shenzhen, mais elle est battue dès le premier tour. C'est la belge Elise Mertens qui se distinguera de façon assez convaincante avec un grand jeu agressif, et un bon potentiel à la volée.

Voilà donc quels furent les résultas en amont de la deuxième quinzaine de janvier, toute vouée au premier tournoi du grand chelem de la saison 2018, l'Open d'Australie, réunissant les meilleures joueuses du monde sauf Serena Williams et Victoria Azarenka.

Melbourne: Wozniacki bat Halep 7-6 3-6 6-4

Les deux premières têtes de série du tableau se font peur: Wozniacki doit sauver deux balles de match au 2ème tour face à Jana Fett, tandis que Halep doit en sauver trois face à Lauren Davis au 3ème tour, dans un troisième set qui se terminera sur le score de 15-13. A ce stade, peu de gens se disent que Halep et Wozniacki vont aller jusqu'à la finale, ce qu'elles vont pourtant faire. Non, les observateurs pencheraient plutôt pour Kerber qui fut très convaincante lors de sa victoire à Sydney, et semble pouvoir ajouter plus de puissance à son jeu que Halep et Wozniacki. De fait, la rencontre entre Halep et Kerber en demi-finale va être épique: Halep va encore sauver des balles de match pour se débarrasser de l'allemande en trois sets, 9-7 au 3ème! Un vrai parcours du combattant pour la roumaine qui atteint sa troisième finale de grand chelem, tout comme Wozniacki, mais n'en a pas encore gagné une seule, tout comme Wozniacki! Wozniacki qui a dû se défaire de la belge Mertens en demi, laquelle avait créé la surprise en éliminant Svitolina en quart. Finalement c'est Wozniacki qui l'emportera en 3 sets. Une finale digne de ce nom pour les deux joueuses les plus consistantes de la compétition.

Première semaine de février:

St. Petersbourg: Kvitova bat Mladenovic 6-1 6-2
Taipei: Babos bat Kozlova 7-5 6-1

Chose étonnante, tandis que Halep récupérait encore à l'hôpital de sa dépense d'énergie de l'Open d'Australie, Wozniacki était à l'affiche de St. Petersbourg dès la semaine suivante, ne voulant pas déroger au calendrier qu'elle s'était fixé, pour le plus grand plaisir des organisateurs. Elle s'inclinera cependant devant la russe Kasatkina, accusant elle aussi le coup de bambou consécutif à l'effort de la quinzaine précédente. La prometteuse russe se fera éliminer en demi-finale par Mladenovic dans un match très serré en trois sets. En effet c'est à l'occasion de ce tournoi que Mladenovic revient enfin en forme pour gagner trois matchs d'affilée (Cibulkova, Siniakova, Kasatkina) avant de s'incliner en finale face à l'autre joueuse qui revient en forme: Petra Kvitova, qui elle s'est débarrassée d'Ostapenko et Goerges.

Le petit pournoi de Taipei offre la possibilité à des joueuses moins bien classées de briller, c'est Babos qui tire son épingle du jeu, face à Kozlova. Remarquons en demi-finale les performances de Yafan Wang et de Sabine Lisicki, qui a gagné trois matchs d'affilée malgré un manque de compétition certain.

Mi-février se joue Doha, un tournoi Premier 5, donc majeur (les P5 sont les plus importants après les tournois du Grand Chelem et les Mandatory).

Doha: Kvitova bat Muguruza 3-6 6-3 6-4

De fait, les meilleures joueuses étaient au rendez-vous: Wozniacki, Halep, Svitolina, Muguruza, Pliskova, Ostapenko, Garcia, Kerber, Goerges, Konta... sans oublier Kvitova (de retour en forme), Radwanska, Sharapova (qui recherche toujours son meilleur niveau)... mais cette dernière est éliminée dès le 1er tour par Niculescu, complètement anéantie par le slice de la roumaine... le premier quart de ce tableau est très attendu: Wozniacki face à Kerber (un match qui aurait pu être la finale de l'Open d'Australie si Halep ne s'était pas intercalée). Et c'est le meilleur match que j'ai vu cette année, les deux joueuses jouant leur meilleur tennis, d'une incroyable solidité. Wozniacki impressionne et se montre à la mesure de son rang. Le 2ème quart oppose Kvitova à Goerges, mais Goerges se retire au début du 2ème set. Kvitova a battu Svitolina au 3ème tour. Le 3ème quart oppose Garcia (qui s'était fait surprendre par la jeune Rybakina à St. Petersbourg) à Muguruza. Cette fois les favorites ne font pas faux bond: le match est intense, et c'est la régularité de Muguruza dans l'échange qui fait craquer la française. Muguruza est offensive, mais c'est un travail de sape. Le 4ème quart oppose la jeune américaine Bellis, qui fait des progrès prometteurs (elle a éliminé Keys et Pliskova), à Halep, qui fait néanmoins preuve d'une régularité supérieure. Une superbe demi-finale oppose Wozniacki à Kvitova, et c'est la tchèque, plus offensive, qui fera la différence (bien que la Danoise fut à deux points du match). Kvitova semblait mal embarquée également face à Muguruza en finale (bénéficiant d'un abandon de Halep en demi), mais a un sursaut salvateur et retrouve son meilleur tennis pour s'imposer, et remporter son 2ème tournoi d'affilée. Il va falloir de nouveau compter sur Kvitova, enfin de tour au premier plan (on se souvient qu'elle dut se mettre en stand by en 2016 après s'être faite agresser au couteau par un cambrioleur).

Fin février:

Dubai: Svitolina bat Kasatkina 6-4 6-0
Budapest: Van Uytvanck bat Cibulkova 6-3 3-6 7-5

A l'affiche de Dubai furent Svitolina, Muguruza, Pliskova, Ostapenko, Garcia, Kerber... Svitolina allait se défaire de Kerber en demi, tandis que dans l'autre demi une surprise nous attendait: la victoire de Kasatkina sur Muguruza. En éliminant d'affilée Radwanska, Konta, Vesnina et Muguruza, la jeune russe semble avoir franchi un nouveau palier, en tout cas sut montrer ses vraies couleurs, d'autant qu'elle a un jeu magnifique. Fatiguée, elle allait néanmoins s'incliner facilement face à Svitolina, laquelle confirme qu'elle n'est pas dans le top 4 pour rien. Le petit open de Hongrie vit la victoire la belge Alison Van Uytvanck face à la slovaque Dominika Cibulkova.

Fin février - début mars:

Acapulco: Tsurenko bat Voegele 5-7 7-6 6-2

Un petit tour au Mexique avant deux tournois majeurs du mois de mars. A l'affiche: Stephens, Mladenovic, Gavrilova... Loin de son niveau de l'US Open, Stephens se cherche et s'incline en quart face à la suissesse Stefanie Voegele, qui se hissera en finale mais s'inclinera face à la pugnace ukrainienne Lesia Tsurenko (qui s'est débarrassée de Mladenovic et Gavrilova).

Première quinzaine de mars:

Indian Wells: Osaka bat Kasatkina 6-3 6-2

Indian Wells va notamment révéler/confirmer deux jeunes joueuses: Naomi Osaka et Daria Kasatkina. La japonaise Osaka est une joueuse dont chacun avait remarqué la puissance de frappe, mais aussi l'irrégularité, ce qui ne la distinguait guère de nombreuses autres puissantes joueuses. Mais Osaka s'entraîne avec Sascha Bajin, qui était le partenaire d'entraînement de Wozniacki en 2017, et de Serena Williams (dont Osaka est fan) pendant de longues années. Ayant observé les progrès de Wozniacki dans l'échange depuis qu'elle s'entraînait avec Bajin, il semble que son apport soit irréfutable: depuis qu'il travaille avec Osaka, celle-ci a fait d'ahurissants progrès en quelques mois, bouge mieux, et garde la balle dans le court. Et lorsqu'elle garde la balle dans le court, Osaka laisse ses adversaires loin de la balle avec une aisance des plus déconcertantes. Là où j'attendais Madison Keys, arrive Naomi Osaka.  Quand Osaka se défait de Sharapova, Radwanska, Vickery et Sakkari, on ne crie pas encore à l'exploit, car on sait que Sharapova et Radwanska ne jouent pas leur meilleur tennis, et que Vickery et Sakkari n'ont pas encore confirmé le potentiel qu'on peut éventuellement voir en elles (elles sont nombreuses sur le circuit à avoir un potentiel). Mais Osaka va aussi se défaire de Pliskova et Halep en deux petits sets. Alors, on n'est pas sûr non plus que Pliskova joue son meilleur tennis en ce moment, par contre Halep s'était montré très solide et compétitive jusqu'ici. Mais Osaka lui inflige 6-3 6-0. Bien qu'Osaka se débarrasse aussi de Kasatkina en deux petits sets le jour de la finale (pour remporter son premier grand tournoi), cette dernière fut tout aussi impressionnante dans le bas du tableau, accrochant à son tableau de chasse, excusez du peu: Siniakova, Stephens, Wozniacki, Kerber et Venus Williams!

Mais il n'y eut pas que ces deux jeunes joueuses pour se faire remarquer dans ce grand tournoi (96 compétitrices au premier tour, à peine moins qu'un tournoi du grand chelem). On aura remarqué l'étonnante série de victoires de l'américaine Dolehide, joueuse puissante qui élimine Rogers et Cibulkova en trois sets et pousse Halep en trois sets. On aura remarqué le jeu remarquablemnt consistant de Petra Martic, qui va éliminer Maria, Strycova, Ostapenko et la redoutable Vondrousova (autre joueuse à surveiller) avant de ne s'incliner face à Halep qu'en trois sets (par jour de grand vent). Enfin on aura aussi remarqué une américaine de seize ans, du nom d'Anisimova (origine russe), qui a déjà gagné l'US Open chez les juniors et a éliminé Kvitova au 3ème tour de ce tournoi! Avant de s'incliner face à Pliskova.

A noter que Serena Williams et Victoria Azarenka participaient à ce tournoi. Serena fut éliminée par sa soeur Venus au 3ème tour, tandis qu'Azarenka se faisait éliminer par Stephens au 2ème tour.

Fin mars:

Miami: Stephens bat Ostapenko 7-6 6-1

Traditionnellement, Indian Wells et Miami sont deux Mandatory qui se suivent sur le calendrier du circuit féminin. Deux tournois majeurs qui révèlent les joueuses sur lesquelles on devrait pouvoir compter pour le reste de la saison. Et voilà que ce sont précisément les deux joueuses qui jusque-là alignaient les contre-performances après leur victoire respective d'un tournoi du grand chelem en 2017 (Roland-Garros pour Ostapenko et l'US Open pour Stephens) qui se mettent à jouer leur meilleur tennis. Les contre-performances sont venues des favorites: Halep qui s'incline face à Radwanska (qui retrouve progressivement ses marques) au 3ème tour, Wozniacki qui se fait éliminer dès le second tour par la portoricaine Monica Puig (la médaille d'or des derniers JO). Muguruza et Kerber sont arrêtées par Stephens, tandis Kvitova et Svitolina (qui a battu Osaka qui, elle, avait battu Serena au 1er tour) sont arrêtées par Ostapenko (4ème tour et quarts de finale). Les deux autres remarquables joueuses du tournoi ont été Azarenka, qui revient en forme (enfin) en éliminant Bellis, Keys, Sevastova, Radwanska et Pliskova avant de pousser Stephens en trois sets (après avoir mené 6-3 et 2-0). De l'autre côté du tableau c'est l'américaine Danielle Collins, qui s'était déjà faite remarquer à Indian Wells, qui confirme ses qualités de compétitrice en éliminant coup sur coup Begu, Vandeweghe, Vekic, Puig et Venus Williams, et en opposant à Ostapenko un match plus serré que le score ne le laisse supposer (sans même parler de ses deux premiers matchs de qualification, ce qui revient à gagner sept matchs d'affilée). On n'oubliera pas de mentionner aussi l'extraordinaire parcours de la chinoise Yafan Wang, elle aussi venue des qualifs comme Collins, et éliminant d'affilée Vondrousova (6-2 4-6 7-6), Suarez Navarro, Riske (4-6 6-3 7-6), et poussant Kerber aux trois sets (6-7 7-6 6-3). Tout ceci nous rappelle à quel point la compétition est riche et intense!

La finale de Miami fut d'excellente qualité, entre une lettone (Ostapenko) très offensive (comme d'habitude) et une Stephens extraordinaire en défense. Les qualités physiques de Stephens ont fait la différence.

Récapitulation de toutes les joueuses impressionantes de ce premier trimestre:

Svitolina, Sasnovich, Halep, Goerges, Kerber, Mertens, Wozniacki, Kvitova, Rybakina, Niculescu, Muguruza, Bellis, Kasatkina, Osaka, Dolehide, Martic, Anisimova, Ostapenko, Stephens, Azarenka, Collins, Yafan Wang.

Et la liste risque de s'allonger. Les tournois qui arrivent sont Charleston (la fameuse terre battue verte de Caroline du Sud) et Monterrey au Mexique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Mar 3 Avr - 23:21

Au 25 juin 2018

Classement 2018 -------------- Classement général

1. Halep ------------------------ 1. Halep
2. Kvitova ---------------------- 2. Wozniacki
3. Wozniacki ------------------- 3. Muguruza
4. Svitolina --------------------- 4. Stephens
5. Kerber ----------------------- 5. Svitolina
6. Stephens -------------------- 6. Garcia
7. Muguruza -------------------- 7. Pliskova
8. Pliskova ---------------------- 8. Kvitova
9. Kasatkina -------------------- 9. V. Williams
10. Mertens -------------------- 10. Keys

11. Osaka ---------------------- 11. Kerber
12. Garcia ---------------------- 12. Ostapenko
13. Bertens --------------------- 13. Goerges
14. Keys ------------------------ 14. Kasatkina
15. Goerges -------------------- 15. Mertens
16. Buzarnescu ----------------- 16. Vandeweghe
17. Kontaveit ------------------- 17. Barty
18. Ostapenko ------------------ 18. Osaka
19. Sharapova ------------------ 19. Rybarikova
20. Barty ------------------------ 20. Bertens


Dernière édition par Honeymoon le Mar 17 Juil - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 1 Juil - 12:04

WIMBLEDON 2018

Mes pronostics...

Il y a huit sections de 16 joueuses

Section 1

Têtes de série attendues au 3ème tour pour cette section:

Halep - Pavlyuchenkova
Konta - Mertens (pour moi: Konta - Vondrousova)

Je pense que Vondrousova peut surprendre Mertens et Konta et retrouver Halep au 4ème tour. Je vois donc Halep et Vondrousova en 2ème semaine.

Section 2

Favorites attendues au 3ème tour:

Ostapenko - Sharapova
Gavrilova - Kvitova (pour moi: Stosur - Kvitova)

Je pense que Stosur peut surprendre Gavrilova et retrouver Kvitova au 3ème tour. Mais je vois Kvitova et Sharapova en 2ème semaine (un match qui serait très attendu), ce qui implique bien sûr une victoire de Sharapova (n°24) sur Ostapenko (n°12), ce qui ne serait une surprise que sur le papier.

Section 3

On attend, à raison:

Muguruza - Kontaveit
Barty - Kasatkina

De là, les experts ont certainement Muguruza et Barty en 2ème semaine, mais moi je vois bien Kasatkina (n°14) l'emporter sur Barty (n°17), a priori pas une surprise mais Barty semble plus à l'aise que Kasatkina sur gazon. Sauf que moi je crois que Kasatkina peut très bien jouer sur gazon et je n'attend pas qu'elle le prouve pour le voir. Sinon quel serait l'intérêt d'une prédiction, je vous le demande?  clown  Donc, Muguruza et Kasatkina pour moi (ce qui ne veut pas dire que Muguruza aura un match facile face à Kontaveit, loin de là!)

Section 4

Attendues au 3ème tour:

Kerber - Osaka
Suarez Navarro - Garcia

Je ne vois pas de surprise dans cette section, même s'il peut y en avoir (Riske face à Garcia, Osaka face à Kerber). J'attends Kerber et Garcia en 2ème semaine.

Section 5

Attendues:

Pliskova - Buzarnescu
Bertens - Venus Williams

Je ne vois qu'une surprise à l'issue de cette section pour la deuxième semaine: une victoire de Buzarnescu sur Pliskova pour rejoindre Venus au 4ème tour (ma prédiction).

Section 6

Toujours d'après leur classement, on attend:

Goerges - Strycova
Zhang - Stephens (pour moi: Petkovic - Stephens)

Selon moi, Petkovic peut surprendre Zhang dès le 1er tour, et retrouver Stephens au 3ème tour. Stephens peut avoir des problèmes avec Vekic dès le 1er tour également, mais je crois qu'elle va s'en sortir au regard des progrès accomplis et confirmés cette année. Je vois donc Stephens et Strycova en deuxième semaine pour le match de 4ème tour à l'issue de cette 6ème section... (vous suivez?  What a Face  )

Section 7

Matchs de 3ème tour attendus:

Svitolina - Serena Williams
Rybarikova - Keys

Pas de surprise sur le papier pour moi, je vois Svitolina et Keys en 2ème semaine. Bien sûr les experts voient plutôt Serena éliminer Svitolina, à supposer qu'elle retrouve son meilleur tennis. Pour moi, c'est supposer que Svitolina est médiocre sur gazon. Or, Svitolina n'est pas une joueuse médiocre, elle a déjà gagné trois tournois cette année, elle est numéro 5 mondiale. Son problème pour l'instant est sa nervosité en grand-chelem. Je ne vois aucune raison pour qu'elle soit mauvaise sur gazon, au regard de ses qualités de jeu. Il n'y a pas assez de tournois sur gazon pour s'en remettre aux statistiques sur cette question.

Section 8

Sont attendues:

Vandeweghe - Sevastova (pour moi: Vandeweghe - Giorgi)
Radwanska - Wozniacki (pour moi: Safarova - Wozniacki)

Hélas, mille fois hélas, je ne vois pas ma favorite Radwanska battre Safarova au 2ème tour. Je serai ravi de m'être trompé. Je vois également très bien Giorgi battre Sevastova dès le 1er tour, et je ne crois pas que Vandeweghe va battre Siniakova facilement! Je vois Vandeweghe néanmoins rejoindre Wozniacki en 2ème semaine (qui elle non plus n'aura pas parties faciles face à Lepchenko, Makarova ou Martic, et encore moins Safarova)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 1 Juil - 13:48

Pour prolonger mes pronostics avec panache:

Quarts de finale:

Halep - Kvitova
Muguruza - Kerber
Buzarnescu - Stephens
Svitolina - Wozniacki

Demi-finales

Kvitova - Muguruza
Stephens - Svitolina

Finale

Kvitova - Svitolina

Vainqueur: Kvitova

Rien de bien risqué pour la prédiction de Kvitova, joueuse en forme, spécialiste de gazon, qui a déjà gagné Wimbledon deux fois (en 2011 et 2014). C'est la super favorite, même avec Serena Williams dans le tableau (la forme de celle-ci n'a pas été confirmée).

Par contre, prédire Svitolina en finale est gonflé. Bien que cette joueuse soit numéro 5 mondiale, elle n'a pas encore fait ses preuves en grand-chelem et encore moins sur gazon. Il faut que Svitolina batte Serena Williams, Madison Keys, Caroline Wozniacki et Sloane Stephens (si toutefois elles se trouvent toutes au rendez-vous, l'histoire nous enseigne que rien ne se passe jamais exactement comme prévu).

Plus osé encore est de prédire Buzarnescu en quart. Il faut que cette joueuse batte Pliskova et Venus Williams... Pour le reste, j'ai joué des favorites, parce qu'elles ont fait leur preuves et sont compétitives dans les grands rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 8 Juil - 13:52

Il y a eu beaucoup de surprises dans ce Wimbledon féminin, donc mes prédictions sont tombées à l'eau pour la plupart.

Voici les matchs de 4ème tour (en gras: les joueuses que j'avais prévues à ce stade):

Cibulkova vs Hsieh

Ostapenko vs Sasnovich

Kasatkina vs Van Uytvanck

Kerber vs Bencic

Pliskova vs Bertens

Goerges vs Vekic

Serena Williams vs Rodina

Giorgi vs Makarova

J'avais prévu Halep contre Vondrousova, mais Vondrousova s'est fait battre dès le premier tour par Vickery, elle-même battue par Mertens au 2ème tour, elle-même battue par Cibulkova au 3ème tour. Impossible de prédire un truc pareil, mais en même temps, difficile aussi d'en être vraiment surpris, car il est un fait que la compétition féminine est très serrée dans le Top 100 et que l'issue des matchs dépend bien souvent de la forme des joueuses. Dominika Cibulkova est dans une forme étonnante, il faut la voir bondir constamment du début à la fin durant un match, aussi agile qu'une belette ou un puma, c'est quelque chose d'étonnant à voir. Cibulkova a une forme fluctuante, mais lorsqu'elle est en forme elle peut aller loin, elle l'a prouvé en atteignant la finale de l'Open d'Australie en 2014, et en gagnant les Masters en 2016. Elle parlait de prendre sa retraite cette année et a peut-être décidé de finir en beauté... en gagnant Wimbledon par exemple. Elle en est capable! Halep elle s'est laissée surprendre par Su-Wei Hsieh, la taiwanaise, dont le jeu tout en toucher est unique sur le circuit (ou presque: Niculescu, Maria, Radwanska sont aussi dans le même registre). Hsieh est irrégulière mais certainement capable de créer des surprises sur le gazon londonien. Peut-être pas au point de gagner le tournoi, cependant, et je ne la vois pas du tout battre Cibulkova, qui bouge trop bien pour elle et risque de la laisser sur place à chaque coup. Vous avez déjà vu une belette neutraliser un serpent? Et bien là ce sera pareil.  clown  Cibulkova, comme la belette, est deux fois plus rapide et tournera autour de la balle pour la placer dans toutes les ouvertures du court.

Ostapenko n'aura pas eu à éliminer Sharapova, qui s'est faite éliminer dès le 1er tour par Diatchenko (une des rares joueuses que je ne connais pas, et je n'ai pas vu le match - impossible de les voir tous en même temps). Et elle n'aura pas à rencontrer Petra Kvitova, la super favorite qui s'est fait battre elle aussi dès le premier tour, match que j'ai vu là par contre, et si Kvitova a manqué d'agressivité, on n'enlèvera rien au talent de la biélorusse Aliaksandra Sasnovich, qui a gagné aussi ses deux matchs suivants de fort belle façon, au point que je la vois non seulement battre Ostapenko dans ce 4ème tour, mais aussi aller très loin dans ce tournoi, demi-finale ou finale, voire - qui sait? - une victoire étincelante. Pourquoi? Parce qu'elle a un jeu de gazon et sait jouer tous les coups, et qu'elle les joue vite et intelligemment. Très important, ça, l'intelligence du jeu! Elle reste lucide dans toutes les situations, et c'est ce qui m'a le plus impressionné. M'avait-elle déjà impressionné auparavant? Oui, une fois, dans un tournoi sur surface dure, où je l'avais trouvée très talentueuse, mais après cela, sa forme était très irrégulière. Peut-être avait-elle besoin de temps pour se mettre au point. Là, elle a l'air d'y être, et au bon moment, sur une surface qui convient très bien à son jeu. Je ne peux donc que lui souhaiter le meilleur pour la suite, notamment face à une Ostapenko dont le jeu de fond de court me paraît bien plus limité, et hasardeux. Ce sera à qui sera la plus aggressive, et je doute que Sasnovich s'y fasse prendre, elle a bien plus de ressources que la lettone.

J'avais prévu Kasatkina au 4ème tour, c'est déjà ça! Peu de gens la pensaient capables de se défaire d'Ashleigh Barty, mais c'est ce qui s'est passé. Bien qu'aimant je crois davantage la terre-battue, la russe a un jeu tout terrain et sait s'adapter. Il était impossible de prédire la forme soudaine d'Alison Van Uytvanck, la belge, mais lorsqu'elle joue bien et en confiance, comme dans ce Wimbledon et surtout depuis sa victoire sur la tenante du titre, Muguruza, c'est totalement convaincant, elle a un fort beau jeu de gazon et sait jouer tous les coups. Du coup je la vois bien rencontrer Sasnovich dans une demi-finale qui serait de toute beauté entre deux attaquantes au jeu complet!

Kerber est au rendez-vous (la seule des trois têtes de série attendues, avec Pliskova et Serena - cette dernière n'étant pas tête de série mais Serena Williams a déjà gagné 23 tournois du grand chelem, c'est la plus grande joueuse de tous les temps, autant dire que les histoires de têtes de série, elle en fait des confettis qu'elle avale dans un rire gargantuesque!) et semble jouer de mieux en mieux au fil des matchs. Osaka pouvait être dangereuse pour elle au 3ème tour, mais l'allemande s'est montrée très concentrée et ne s'est pas laissée surprendre. Je pense qu'elle saura contrôler Belinda Bencic, joueuse talentueuse qui elle aussi trouve la forme juste pour Wimbledon.

J'attendais Buzarnescu face à Venus Williams, mais toutes deux se sont fait battre au 3ème tour par Pliskova et Bertens. Pliskova était favorite sur le papier, mais en petite forme, alors que la roumaine Buzarnescu était en grande forme est s'est d'ailleurs trouvée à deux points d'un match qu'elle dominait sans problème et qu'elle semblait pouvoir remporter en deux sets. C'était sous-estimer sa légendaire nervosité: elle s'est mise à aligner les fautes directes, et Pliskova n'en demandait pas tant pour renverser la situation. Le match entre la néerlandaise Kiki Bertens et Venus Williams fut très serré, et s'est conclu par 8-6 au 3ème set. Bertens est talentueuse, très talentueuse, mais le gazon a rarement été sa surface de prédilection. Elle a cependant su adapter son jeu sur cette surface, tandis que Venus accuse peut-être ses 38 ans (l'ajustement des petits pas se fait de plus en plus incertain, par manque d'énergie sans doute).

Je voyais Julia Goerges (ou Görges) capable d'atteindre le 3ème tour et j'avais vu juste, elle a même battu Strycova dans un match serré en 3 sets pour atteindre le 4ème tour. Elle va affronter Donna Vekic, une croate qui joue bien sur gazon, et qui a battu Sloane Stephens dès le 1er tour (l'américaine a eu le tort de ne pas se préparer sur gazon avant Wimbledon...). Je vois Goerges l'emporter encore dans ce match. C'est une joueuse dangereuse, qui a un très beau jeu, mais dont le gazon n'a jamais été la surface de prédilection. Il est à noter que le temps étant très sec à Wimbledon durant cette quinzaine, cela rend la surface plus proche du terrain dur que du tapis de mousse.

Serena Williams est au rendez-vous. Très peu convaincante dans son match de 1er tour, elle n'a cessé de s'améliorer depuis, pour trouver déjà presque son meilleur tennis face à Mladenovic au 3ème tour. Il suffit de voir et d'entendre Serena en interview pour comprendre le phénomène: sa détermination se lit dans ses yeux. Il n'est pas question qu'elle perde, elle est venue pour gagner. C'est ça, une championne, et c'est aussi cette incroyable force de caractère, hors-normes, qui lui fait gagner tant de matchs. Elle joue toujours mieux les points important, tandis que la plupart de ses adversaires deviennent nerveuses durant ces mêmes moments. Serena affrontera Rodina, vainqueur surprise de Madison Keys, cette dernière étant décidément trop fragile mentalement pour espérer s'améliorer sans passer par une mise au point résolument psychologique. J'attendais Svitolina, pas une spécialiste de gazon mais une des plus consistantes joueuses du circuit, mais elle ne sut se dépêtrer du jeu diabolique de l'allemande Maria au 1er tour, qui sera elle-même battue par Mladenovic au tour suivant (Mladenovic qui a très bien joué face à Serena, sauf qu'elle a raté les points les plus importants, comme un retour dans le filet sur une balle de break dans le 2ème set, ce genre de chose qui se révèle impardonnable face à Serena...).

J'attendais Wozniacki dans le bas du tableau, mais elle a fait un match "petit bras" face à Makarova, une déception après sa belle victoire au tournoi d'Eastbourne. Question caractère, Wozniacki est très loin de Serena, ce n'est pas un scoop. Makarova parvient donc au 4ème tour, elle rencontre Camila Giorgi, qui s'est débarrassée de Siniakova (qui elle avait battu Vandeweghe et Jabeur déjà très difficilement). Giorgi a un jeu fluide et aggressif, dont j'aime l'aspect positif, sans parler de son attitude qui, hormis une grande nervosité contenue qui ruine quasiment sa carrière, est irréprochable de par son humilité. Je la pense capable de battre Makarova, dont l'attitude, elle, peut se révéler pénible de par son extériorisation. J'espère que la timide Camila ne se laissera pas atteindre par ça.

Comme on peut le remarquer plus haut, mes prédictions sont nulles à partir des demi-finales, j'avais tout faux. Serena fait désormais figure de favorite, mais je vois maintenant une Sasnovich surprendre tout le monde.  jocolor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Mar 17 Juil - 12:30

Au 16 juillet 2018

Classement 2018 -------------- Classement général

1. Halep ------------------------ 1. Halep
2. Kerber ----------------------- 2. Wozniacki
3. Wozniacki ------------------- 3. Stephens
4. Kvitova ---------------------- 4. Kerber
5. Svitolina --------------------- 5. Svitolina
6. Stephens -------------------- 6. Garcia
7. Kasatkina -------------------- 7. Muguruza
8. Pliskova ---------------------- 8. Kvitova
9. Muguruza -------------------- 9. Pliskova
10. Mertens -------------------- 10. Goerges

11. Goerges -------------------- 11. Ostapenko
12. Ostapenko ----------------- 12. Keys
13. Bertens --------------------- 13. Kasatkina
14. Osaka ---------------------- 14. V. Williams
15. Garcia ---------------------- 15. Mertens
16. Keys ------------------------ 16. Barty
17. S. Williams ----------------- 17. Bertens
18. Buzarnescu ----------------- 18. Osaka
19. Barty ------------------------ 19. Vandeweghe
20. Kontaveit -------------------- 20. Strycova
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Mar 21 Aoû - 18:14

L'US Open approche... les premiers matchs de qualification ont commencé aujourd'hui.

Les favorites de l'années sont celles qui sont le mieux classées pour "la course vers Singapour" (the race to Singapore).

Ces joueuses, pour ne mentionner que les 20 premières, sont:

Halep - n'a jamais aussi bien joué que ces dernières semaines, donc plus n°1 que jamais
Kerber - après sa victoire à Wimbledon, son 3ème titre du grand-chelem, a démontré qu'elle était là aux grands rendez-vous
Kvitova - revient en forme après sa demi-finale à Cincinnati
Wozniacki - blessée, jouera quand même sous puissants anti-douleurs (autorisés)
Svitolina - en baisse de régime ces derniers temps, sans jeu de mot bien qu'elle ait beaucoup maigri. Il lui reste à passer le cap des quarts de finale en grand-chelem. C'est une de mes joueuses préférées.
Stephens - revient en grande forme également, c'est une des favorites et elle défend son titre.
Bertens - vient de gagner Cincinnati, joueuse redoutable.
Mertens - la belge n'a cessé de progresser cette année, tenace compétitrice, à suivre de près...
Kasatkina - une autre de mes joueuses préférées - même ma préférée au niveau du jeu, la plus emballante depuis Radwanska.
Pliskova - une année médiocre selon moi bien qu'elle soit toujours bien classée. Je ne crois pas en ses chances pour cette année à l'US Open.
Goerges - a enfin eu les résultats escomptés au regard de ses grands progrès (demi-finale à Wimbledon). Très dangereuse.
Muguruza - a aligné les contre-performances cette année, on ignore où elle en est exactement.
Ostapenko - définitivement dangereuse depuis sa victoire à Paris en 2017, a encore atteint les quarts et les demi-finales (Wimbledon) de grand-chelem. Elle a des hauts et des bas mais semble présente aux grands rendez-vous.
Garcia - n'a pas confirmé les excellents progrès de l'année dernière. Il manque encore un petit déclic - mais quoi?
Osaka - irrégulière mais impressionnante lorsqu'elle est en forme, difficile d'oublier son impériale victoire à Indian Wells. Mais décidément trop irrégulière.
Buzarnescu - a dû déclarer forfait après s'être foulé la cheville en match. Elle a fait des progrès incroyables cette année.
Keys - irrégulière, peut toujours faire une belle performance mais craque dans les grandes occasions.
Barty - très talentueuse, un des plus beaux slices de revers du moment. Elle aura tout mon support.  Smile
Sevastova - talentueuse mais imprévisible.
Serena Williams - on ne la présente plus...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Jeu 23 Aoû - 21:59

US OPEN 2018


HAUT DE TABLEAU

section 1

Halep vs Kanepi
Teichmann vs Jakupovic
King vs Vikhlyantseva
Peterson vs Pavlyuchenkova

S. Williams vs Linette
Dolehide vs Witthoeft
Giorgi vs Osuigwe
Kuznetsova vs V. Williams

section 2

Muguruza vs Zhang
Muchova vs Yastremska
Martic vs Safarova
Jabeur vs Barty

Sakkari vs Muhammad
Brengle vs Kenin
Bouzkova vs Bogdan
Diyas vs Ka. Pliskova

section 3

Stephens vs Rodina
Von Deichmann vs Kalinina
Azarenka vs Kuzmova
Sorribes Tormo vs Gavrilova

Strycova vs Lao
Kozlova vs Arruabarrena
Lapko vs Bondarenko
Nara vs Mertens

section 4

Goerges vs Kalinskaya
Watson vs Makarova
Hercog vs Liu
Vekic vs Sevastova

Rybarikova vs Q. Wang
Brady vs Begu
Radwanska vs Maria
Vickery vs Svitolina

BAS DE TABLEAU

section 5

Garcia vs Konta
Puig vs Voegele
Mladenovic vs Zidansek
Gibbs vs Suarez Navarro

Sharapova vs Schnyder
Cirstea vs Riske
Townsend vs Anisimova
Petkovic vs Ostapenko

section 6

Keys vs Parmentier
Putintseva vs Pera
Bacsinszky vs Krunic
Flipkens vs Vandeweghe

Cibulkova vs Rus
Alexandrova vs Hsieh
Cornet vs Larsson
Gasparyan vs Kerber

section 7

Kvitova vs Wickmayer
Y. Wang vs Schmiedlova
Zvonareva vs Blinkova
Collins vs Sabalenka

Osaka vs Siegemund
Niculescu vs Glushko
Sasnovich vs Bencic
Babos vs Kasatkina

section 8

Bertens vs Kr. Pliskova
Di Lorenzo vs McHale
Tan vs Bouchard
Vondrousova vs Barthel

Kontaveit vs Siniakova
Cabrera vs Tomljanovic
Van Uytvanck vs Tsurenko
Stosur vs Wozniacki



Dernière édition par Honeymoon le Mar 28 Aoû - 23:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Sam 25 Aoû - 15:07

Honeymoon a écrit:
US OPEN 2018


HAUT DE TABLEAU

section 1

Halep vs Kanepi
Teichmann vs Jakupovic
King vs Vikhlyantseva
Peterson vs Pavlyuchenkova

S. Williams vs Linette
Dolehide vs Witthoeft
Giorgi vs Osuigwe
Kuznetsova vs V. Williams


Un petit commentaire sur chaque section de ce tableau 2018 de l'US Open féminin. D'abord objectif, puis subjectif.

Joueuses attendues en final de cette première section: Simona Halep et Serena Williams, avec probablement une victoire de la roumaine, qui n'a jamais aussi bien joué que ces dernières semaines. Mais Serena Williams étant ce qu'elle est (la plus grande joueuse de tous les temps), si elle parvient à jouer son meilleur tennis ou même quelque chose qui s'en approche, elle peut battre Halep - dans ce cas on peut s'attendre à un très grand match - une finale avant la lettre, dès le quatrième tour. Halep est l'actuelle numéro 1 mondiale, incontestablement, sa régularité l'a confirmé toute l'année. Cela ne veut pas dire que les matchs seront faciles, aucun ne l'est - à ce titre, le tennis féminin est passionnant, car la compétition très relevée. Avant Serena, la joueuse qui peut poser des problèmes à Halep est Pavlyuchenkova, joueuse dotée d'un coup droit ravageur. De plus elle est revenue en forme ces derniers temps, retrouvant une ligne intéressante (elle a tendance à perdre la ligne - nous parlons de poids), et donc un mouvement supérieur. Quant à Serena, trois joueuses peuvent lui poser problème au 3ème tour: sa soeur Venus, l'italienne Camila Giorgi, ou encore la russe Svetlana Kuznetsova. Ces trois joueuses peuvent très bien créer la surprise et bien malin qui peut prédire laquelle. De fait, Venus Williams est une des têtes de série du tournoi qui a un des matchs de premier tour les plus difficiles. Kuznetsova est revenue en forme et on doit encore compter sur elle. Je pense néanmoins que Venus devrait prendre le dessus, par contre, je ne la vois pas se débarrasser de Giorgi, et là je continue d'être objectif. Là où je deviens plus subjectif, mais toujours raisonnablement subjectif, c'est que je vois Giorgi battre Serena. Et là où je deviens carrément subjectif, c'est quand je me dis que Giorgi pourrait aussi battre Halep, ce qui serait une énorme surprise, et la plus belle victoire de la carrière de Giorgi. Allez, soyons subjectifs! Soyons fous! Donnons Giorgi gagnante à la sortie de cette première section!

Objectivement: Halep.
Subjectivement: Giorgi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Sam 25 Aoû - 15:32

Honeymoon a écrit:
US OPEN 2018


HAUT DE TABLEAU

section 2

Muguruza vs Zhang
Muchova vs Yastremska
Martic vs Safarova
Jabeur vs Barty

Sakkari vs Muhammad
Brengle vs Kenin
Bouzkova vs Bogdan
Diyas vs Ka. Pliskova


C'est définitivement une des sections les plus incertaines de tout le tableau, car les favorites sur le papier, Muguruza et Pliskova, n'ont pas montré une grande forme ces derniers temps. On doit donc toujours supposer qu'elles sont capables de retrouver leur meilleur tennis dans les grandes occasions, quand on sait qu'elles sont capables de jouer si bien, mais la réalité de la compétition rattrape souvent les illusions! Autrement dit, durant les matchs, on voit quels sont les problèmes de ces joueuses qui font des fautes inhabituelles, pour se déplacer un peu moins bien, ou manquer d'un brin de confiance ou de lucidité (tout est lié) pour jouer le bon coup. Les joueuses en forme ces derniers temps sont la grecque Sakkari, l'australienne Barty, la kazakhe Diyas et l'ukrainienne Yastremska. Yastremska a 18 ans et je n'en avais jamais entendu parler avant qu'elle ne remporte ses trois matchs de qualification de façon très convaincante, au point que même Justine Henin, info de dernière minute, vient de rejoindre l'équipe de la joueuse en tant qu'assistant-consultant. Je pense néanmoins qu'elle est trop jeune pour battre Muguruza, qui a quand même un peu de métier au plus haut niveau (deux tournois du grand-chelem au compteur et des victoires en finale sur les soeurs Williams, excusez du peu). Logiquement Muguruza devrait rencontrer Barty, mais objectivement, Barty pourrait très bien avoir des problèmes face à la croate Petra Martic, voire même face à la tunisienne Ons Jabeur dès le premier tour. Jabeur est une des joueuses les plus naturellement douées du circuit, mais très inconsistantes, à savoir capable de faire des fautes facilement, pour jouer un jeu trop risqué. Par contre Martic a fait preuve de consistance ces derniers temps, en tout cas durant ses matchs (sa forme, elle, est fluctuante), et d'un point de vue purement technique, je la vois très bien poser des problèmes à Barty, en toute objectivité. Pliskova quant à elle pourrait très bien se faire éliminer dès le premier tour par Diyas, qui revient en forme très récemment. Comme Pliskova a tendance à dormir sur le court (c'est une image, mais sa nonchalance de dromadaire est trompeuse!), il faudra qu'elle reste sur ses gardes! Pour la beauté du spectacle en tout cas, il vaudrait bien mieux que Pliskova joue son meilleur tennis pour rencontrer Sakkari au 3ème tour. Et là, ce sera la meilleure qui gagnera (tu parles d'une prédiction!). Sakkari a montré une meilleure forme et je dirais qu'elle part favorite, MAIS si Pliskova retrouve son meilleur tennis, il en sera tout autre!

Objectivement: Barty devrait sortir victorieuse de cette section.
Subjectivement: je suis tombé amoureux du slice de revers de Barty et en serais donc ravi.


Dernière édition par Honeymoon le Lun 27 Aoû - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2481
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 49
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Tennis   Sam 25 Aoû - 15:47

Honeymoon a écrit:
US OPEN 2018


HAUT DE TABLEAU

section 3

Stephens vs Rodina
Von Deichmann vs Kalinina
Azarenka vs Kuzmova
Sorribes Tormo vs Gavrilova

Strycova vs Lao
Kozlova vs Arruabarrena
Lapko vs Bondarenko
Nara vs Mertens


Sloane Stephens, tenante du titre et numéro 1 américaine, a montré qu'elle était toujours en forme ces dernières semaines, de même qu'au printemps dernier pour remporter le tournoi de Miami, sans parler de sa finale à Roland-Garros. Elle sera donc au rendez-vous et c'est l'une des grandes favorites du tournoi. Je ne vois personne lui poser de gros problèmes avant la belge Elise Mertens, même si bien sûr Azarenka et Gavrilova ne sont pas des clientes faciles. Azarenka se bat mais n'a pas encore retrouvé son meilleur tennis. Elle est toujours dangereuse néanmoins et son meilleur tennis susceptible de réapparaître chaque semaine. Et son meilleur tennis, c'est du très haut niveau. Quant à Gavrilova, bien que battue par la nouvelle terreur des courts, la biélorusse Sabalenka, au tout récent tournoi de New Haven, elle a joué un tennis de haut niveau et je la vois bien se débarrasser d'Azarenka au 2ème tour.

Il serait très surprenant de ne pas voir Mertens affronter Strycova au 3ème tour. Strycova peut lui poser des problèmes, mais je crois que Mertens devait retrouver Stephens au 4ème tour. Stephens part favorite, mais la compétitivité de Mertens m'a impressionné, son jeu est complet, plein de ressources, et mentalement elle n'a montré aucune faiblesse. Un match à voir - s'il a lieu.

Objectivement: Stephens.
Subjectivement: Mertens.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tennis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tennis
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tennis
» tennis : tournoi WTA de Paris-Coubertin
» Le tennis
» Tennis
» le tennis!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On n'demande qu'à en rire :: Espace pause café & présentation :: Espace libre-
Sauter vers: