On n'demande qu'à en rire
Bienvenue sur le forum de "On n'demande qu'a en rire"
Si vous souhaitez des informations sur l'émission,
ou des simples question venez vous inscrire !
Si vous connaissez pas cette émission,
venez vous inscrire pour la découvrir !
A Bientôt !!


La communauté n°1 sur l'émission On n'demande qu'à en rire diffusée sur France 2
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Phénomène d'euphorie ambiante et vice versa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Honeymoon
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 2431
Date de naissance : 18/01/1969
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 48
Localisation : Provence

MessageSujet: Phénomène d'euphorie ambiante et vice versa   Ven 1 Mar - 14:49

Je tenais à parler de ça, puisque ça m'arrive souvent en regardant l'émission:

1) je trouve un humoriste (ou un sketch) plutôt drôle et ne comprends pas pourquoi personne ne rigole sur le plateau d'ONDAR (comme ce fut le cas avec Alex Maublanc le 28/2/13)

2) tout le monde a l'air de trouver drôle un humoriste (ou un sketch) sur le plateau d'ONDAR, et je ne comprends pas pourquoi

A priori ceci a l'air parfaitement banal, ça s'appelle ne pas se trouver "en phase", et il peut y avoir des dizaines de raisons pour ça.

Mais ce phénomène régulier m'interpelle à un point que je me demande s'il n'y a pas là une histoire d'atmosphère (dont la gueule n'est toujours pas revenue à Madame Arletty) ou d'ambiance. En effet, déjà, il est curieux que les quatre jurés fassent souvent une tête similaire devant un sketch dont la drôlerie potentielle peut laisser perplexe, donc "non unanime". Il n'y a guère que Moreau qui se démarque des autres par un comportement dissocié du voisin, et ça, ça me parle: quand on assiste à un sketch, on est dedans, on ne se soucie pas des réactions extérieures.

Je vois le phénomène ainsi: tel humoriste va dire une phrase potentiellement drôle, mais tellement inattendue qu'elle en interroge d'abord nos codes du rire, et que le temps de se demander à quel genre d'humour on a affaire, personne ne rit, et la perplexité générale, qui se traduit par le silence, est interprétée par un accueil "froid", donc "négatif", alors qu'il n'en est rien. Mais voilà: l'impression de froideur générée par cette inoffensive (et parfois jouissive, de mon point de vue, car j'aime être surpris) perplexité persiste, et cela ne fait qu'empirer si l'humoriste n'a pas dans les secondes qui suivent un bon mot fulgurant (à savoir, qui fasse rire tout le monde, et donc revient à des codes plus consensuels du rire) pour redresser la barre. Ce que je regrette, c'est que les jurés, Moreau mis à part (il ne rit qu'en fonction de ses propres critères, et il a raison), se laissent influencer par cette ambiance, d'une perversité qui s'ignore, et en viennent souvent à dire "on n'a pas entendu un rire". Mais il n'appartient qu'à chacun de rire, et le fait que personne d'autre que soi n'ait ri ne signifie rien, car ce serait nier le fait que tout le monde n'est pas forcément capable de s'ouvrir aux zones non identifiées de l'humour.

Le débat est ouvert, ou tout vert d'indigestion, selon que vous ayez suivi mon raisonnement - pas forcément limpide - ou pas. alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VieuxDebris
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Messages : 669
Date de naissance : 14/05/1950
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 67
Localisation : Hte Saone

MessageSujet: Re: Phénomène d'euphorie ambiante et vice versa   Sam 2 Mar - 1:16

Ce que l'on voit sur nos petits écrans est sans doute très différent de ce qui se passe sur scène et puis à part les directs, qui sont sans doute un peu décalé aussi il doit y avoir un montage avec des coupes à droite et à gauche, ce qui pourrait expliquer un décalage dans les ressentis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aupaysdublues.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phénomène d'euphorie ambiante et vice versa   Sam 2 Mar - 19:34

Je ne suis donc pas la seule ...
Je pense que comme à dit Vieuxdébris ça doit être du montage. Mais après il ne doit pas y avoir un décalage trééééééééééés grand non plus. Donc peut être du à l'ambiance sur le plateau.
Mais j'avais penser à un autre truc aussi la dernière fois : moi j'aime pas qu'on me regarde rigoler, et encore quand c'est celui qui fait la blague qui me regarde ! Donc peut être que le public est comme moi et n'ose pas rigoler.
Ou alors comme j'ai écrit plus haut, l'ambiance n'est pas là même parce que nous on est chez nous, on est à l'aise, avec des lumières pas très forte. Alors que le plateau est très lumineux, presque aseptisé donc peut être que là bas on ne se prend pas au jeux.
Bon voilà des théories qui sortent tout droit de mon cerveau donc ça peut paraître complètement débile mais enfin ce soir je me dévoile et j'ose tout !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Phénomène d'euphorie ambiante et vice versa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Phénomène d'euphorie ambiante et vice versa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On n'demande qu'à en rire :: Autour de l'émission :: On n'demande qu'à en rire, l'émission-
Sauter vers: